Nomenclature

 

Type R01

Type A3c (Lautier)

Voir un inventaire réalisé sur le site de l'Association Marcophile de Lisieux.

Première date d'utilisation du type R01c, ici dans le bureau XII (premier jour).

Type R01 (Recette 1901) : 2 cercles dont l'intérieur est discontinu, constitué de 14 à 18 tirets, extérieur 26 à 27mm, intérieur 15.5 mm environ, nom du département en bas de l'exergue (mise en service en 1901).

Type R01c / A3c (Lautier)   Type R01b / A3b? (Lautier)
 
(bloc dateur composé de chiffres)   (bloc dateur bâton)

 

 

Egalement avec levée exceptionnelle, levée centrale, et étoile pour les différents services.

     
Type R01c(le) avec levée exceptionnelle   Type R01c(lc) avec levée centrale   Type R01c avec étoile   Type R01c mois en caractères romains

 

 

Un certains nombres de bureaux de quartiers, chargements, utilisèrent une variante de ce tàd.

Type R01PQS*

   
R01S* Chargements   R01Q* bureau, spécifique à Paris   R01 Alger (Alger étant un département comme Constantine et Oran,
Il n'y a donc pas de différence avec les tàd du continent)

 

Certains étaient encore en service en 1948, lors du passage du millésime à 4 chiffres.

Ainsi je propose d'utiliser une lettre minuscule, sachant que ce sont des éléments amovibles, ici q (pour quatre)

 
R01q   R01qh

 

 

 

Informations en partie extraites des cahiers d'Emile Barthélémy.

* Je propose un ajout à la nomenclature, afin de différencier facilement les tàd.

Ainsi je propose le PQS

P : Pays (pour les timbre à date ayant le pays dans la couronne gravée)

Q : Quartier (pour les timbre à date ayant le bureau de quartier gravé dans la couronne)

S : Service (pour les timbres à date ayant le service inscrit dans la couronne) on peut aussi spécifier Spécial.

Tous les éléments amovibles qui composent le timbre à date, doivent être exprimés en minuscules (r,m,h,c...).

Tous les éléments qui composent la couronne gravée doivent être exprimés en majuscules (PQSC...).